TANT QU’IL Y AURA DES COQUELICOTS...

Sorte de « Cercle des poètes disparus » à l’école primaire, cette pièce jubilatoire, récompensée par 3 Petits Molières en 2018, triomphe depuis 3 ans au Festival d’Avignon. 

Paul a dix ans. Un gamin semblable à beaucoup d’autres, s’accrochant à son ballon comme une moule à son rocher. Mais au moment où sa vie semble vouée à se figer dans ses maigres certitudes, l’improbable surgit sous les jolis traits d’une maîtresse d’école. Ravissante, mais aussi étonnante, passionnée, exigeante, dure, rieuse, émouvante, enjouée, tenace, inspirée... Il fallait au moins cela pour entraîner ce gamin pataud, enfermé dans ses peurs, son manque de confiance, et se prenant les pieds dans ses émotions, sur le chemin de la littérature.

De Pagnol à Barbara, d’Aragon à Monsieur Lihn, à l’ombre de Pennac à celle des Mots de Sartre, d’étonnement en étonnement, un nouveau monde s’ouvre à lui, et qui sera sa vie.

On en sort avec l’envie de lire, celle d’apprendre, encore et toujours. L’envie de vivre.

 

 

Voir le calendrier Soirée du Nouvel An