Le château de ma mère

Un spectacle généreux et rythmé, une plongée tendre et jubilatoire dans l’enfance de Pagnol, où défilent tous les personnages chers à l’auteur et qui nous sont si familiers. Sous l’œil encore innocent du petit Marcel, c’est une fresque vivante qui touche aussi bien les petits que les grands.

[Dans ce deuxième volet, Antoine Séguin nous entraîne à nouveau avec délice dans les Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol.]

Voir le calendrier Soirée du 31 décembre