Oncle Vania

Succès reprise!

Le chef-d’oeuvre de Tchekhov recentré sur les 5 personnages principaux.
 
COUP DE COEUR DU CLUB DE LA PRESSE AVIGNON OFF 2016.
COUP DE CŒUR DU JOURNAL LA TERRASSE 
 
Rien ne va plus au domaine depuis que le «Herr Professeur» et son épouse s’y sont installés. Vania en crève de ne pas avoir vécu, Sonia sombre dans la paresse et le docteur s’enlise, ensorcelé. Alors on boit, on danse, on chante, on rit, on pleure à n’en plus finir. Il fait une chaleur infernale. Tout ça est malsain. L’étau se resserre. L’orage va éclater.
 

Voir la bande annonce

Ils en parlent...

DE LA COUR AU JARDIN

par Yves Poey

Personne n'avait eu l'idée d'adapter ce scénario, le pari est gagné haut la main !

MAGAWEB


Par Sébastien Scherr 

Les scènes se succédent avec une fluidité magique à un rythme endiablé.

Un spectacle fort et émouvant. A voir absolument.

Par Xavier Paquet

S’attaquer à un monument est un audacieux pari. Le réussir est un joli exploit !

Assurément le coup de cœur de la rentrée!


Par Gilles Costaz

La mise en scène garde l’intensité des mots colorés de Prévert au bord des larmes et au bord du drame. C’est de la parole en action, mais c’est beau comme ses poèmes. Le transbordement de l’écran au plateau est parfait.  On embarque !


Par Jean-Luc Jeener  

Projet réussi. De bons comédiens,  une émotion qui passe. Le metteur en scène a su donner du rythme et créer une atmosphère. Son adaptation et sa mise en scène sont astucieuses.

Théâtral magazine

Par Victoria Hatem

 Prévert reste intact. La mise en scène traduit un souci d'authenticité, le cinéma

a laissé sa trace et l'inventivité de la  scénographie ne perd jamais de vue la beauté de ce décor en mouvement, pour un théâtre poétique.            


Par Nicolas Arnstam

C’est avec sincérité que la parfaite distribution de ce spectacle parvient à emporter le spectateur. On navigue d’émotion en émotion . Du très beau travail.

PLUMECHOCOLAT

Grâce au talent et à l’investissement des comédiens, et également des très belles chansons, l’on se laisse complètement embarquer dans cet univers mélancolique, où chacun se débat pour ne pas perdre espoir. Le jeu et les sentiments sont justes, et les scènes de confrontation de la fin sonnent comme une libération. Malgré la permanence du tragique qui l’emportera sur ces courts instants de liberté.

https://plumechocolat.wordpress.com/2017/10/27/oncle-vania/

Une pépite

Les acteurs atteignent les cordes sensibles de l'auditoire.

Une perle ! Chapeau aux comédiens d’être si tchekhoviens dans leur jeu, tous magnifiques dans leur interprétation. Rarement sur scène, on n’a vu pareille incarnation du désespoir. Bravo à Fabrice Merlo de nous entraîner au plus profond de la détresse de cet homme vaincu.

Ce spectacle nous happe. 

La mise en scène de Philippe Nicaud est efficace et accessible.  Céline Spang est parfaite en Elena, Fabrice Merlo touchant en oncle Vania accablé par le destin. Bernard Starck exaspérant à souhait en vieillard geignard. Et la plus jeune, Marie Hasse (Sonia), nous émeut par sa sensibilité.

Cette célèbre tragicomédie est admirablement mise en scène par Philippe Nicaud. Les comédiens sont tous remarquables dans leurs rôles… Fabrice Merlo porte très haut un magnifique oncle Vania. Marie Hasse,  exceptionnelle d’émotion pure.

 

«Une excellente mise en scène que des comédiens éblouissants interprètent avec maestria. Avec une supérieure élégance et une intelligence remarquable des enjeux dramaturgiques et psychologiques de la pièce, Philippe Nicaud et les siens en offrent une magnifique version.» 

«Avec une supérieure élégance et une intelligence remarquable des enjeux dramaturgiques et psychologiques de la pièce, Philippe Nicaud et les siens en offrent une magnifique version.»

La mise en scène de Philippe Nicaud laisse crépiter la petite musique de Tchekhov, mélancolique, ardente… Et nous retenons notre souffle, nous y croyons, sans doute grâce à l’interprétation de chacun des comédiens particulièrement juste, nuancée. Un bol de vie tout simplement enivrant

  • du 5/10/2017 au 11/01/2018
  • le jeudi à 19h20
  • Prolongations les dimanches à 18h du 10 décembre au 7 janvier
  • Relâche le 24 décembre
  • Représentation spéciale réveillon du Nouvel An le 31 décembre (tarifs et conditions à venir)
  • Théâtre classique
  • Durée : 1h30
  • Tarif plein : 25 €
  • Tarif réduit* : 15 €
  • * pour les moins de 26 ans, étudiants, plus de 65 ans, habitants du 4ème arrondissement, demandeurs d'emploi, intermittents du spectacle, associations et groupes de 10 personnes minimum, sur présentation d'un justificatif
  • Auteur : Anton Tchekhov
  • Mise en scène : Philippe Nicaud
  • Distribution : Céline Spang, Marie Hasse, Idriss, Fabrice Merlo, Philippe Nicaud
Partagez
Voir le calendrier Abonnement