Le Soliloque de Grimm

Fred Loisel, sans-abri imbibé de belles paroles et de mauvais alcool, nous transporte dans son univers fragile, féroce et drôle à la fois. Hanté par son fantôme d'amour et les spectres d'une carrière de comédien, il gravite entre délire et réalité. 

Aujourd’hui est un jour spécial, c’est son anniversaire. 

Voir la bande annonce

Ils en parlent...

La pièce de Bruno George est un monologue sensible et traversé d’humour...

Gilles Costaz

Mission accomplie. 

Avec un sujet pareil, le théâtre accompli ici parfaitement sa mission : Montrer l'homme à l'homme...Fred Saurel est magnifique de puissance d'humanité...

Jean-Luc Jeener

Fred Saurel est bouleversant… Annick Drogou

Un face à face avec la dramatique solitude d’un sans-abri. Fred Saurel campe avec talent ce personnage à la fois drôle, attachant et tragique, un peu comme « ton meilleur pote »... Le soliloque de Grimm n’a pas son origine dans la misère, mais dans l’emprisonnement intérieur d’un être contre lequel vient se briser toute altérité, toute chaleur humaine. Pierre Monastier

Un objet littéraire puissant. Par petites touches alternativement cruellement réalistes, ou poétiques mais délirantes, (Fred) va peindre devant nous son ancienne vie, et l’actuelle... Au sein de ce renoncement radical émergent par le talent bluffant de Fred Saurel une pensée et avec elle une humanité. La pièce devient de surcroît un objet militant. Elle est indispensable pour cela.

Sans verser ni dans l’idéalisation ni dans la victimisation, Bruno George livre le portrait réaliste d'un homme dans l'inexorable dénuement d'une humanité déchue sous forme d'un monologue tragi-comique écrit sur mesure pour le comédien Fred Saurel. Avec sa "bille de clown" aux faux airs coluchiens et sa verve truculente il réussit, sous la direction avisée de Jean-Philippe Azéma une belle composition réaliste. Martine Piazzon 

La pièce de Bruno George est un monologue sensible et traversé d’humour… Gilles Costaz

Une mise en scène fluide, discrète et redoutablement efficace

Un texte drôle, touchant et humanisant

Fred Saurel ne joue pas, il est. Jusqu'au vertige... pour le public. 

  • Du 16 novembre 2017 au 27 janvier 2018
  • Le jeudi, vendredi et samedi à 21h30
  • comédie dramatique
  • Familial à partir de 10 ans
  • Durée : 70 minutes
  • Tarif plein : 20 €
  • Tarif réduit * : 15 €
  • * pour les moins de 26 ans, étudiants, plus de 65 ans, habitants du 4ème arrondissement, demandeurs d'emploi, intermittents du spectacle, associations et groupes de 10 personnes minimum, sur présentation d'un justificatif
  • Auteur : Bruno George
  • Mise en scène : Jean-Philippe Azéma
  • Distribution: Fred Saurel
  • Site de la compagnie : www.lesoliloquedegrimm.fr
Partagez
Voir le calendrier Abonnement